ITALIAN CARS CLUB

Nous sommes le 30 Avr 2017 0:19

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 26 Mai 2011 17:27 
Hors ligne
Apprenti ICCiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Avr 2010 10:50
Messages: 119
"Alfa Arna et d'un coup, vous devenez Alfiste !"
C'est le slogan par lequel Alfa Romeo introduit "son" nouveau modèle d'entrée de gamme en 1983...



Histoire et caractéristique d’un modèle…

Nous sommes au début des années 80, et malgré le succès de l’Alfa Sud au cours de la décennie précédente, les finances d’Alfa Romeo sont au plus mal. Alfa souhaite étendre sa gamme vers la bas (d’où le slogan).
Malheureusement en 1980, Alfa Romeo n’est pas en mesure de résister aux contraintes que sont le temps et l’argent. L’Alfa Sud, modèle « far » de la marque à l’époque, accuse le poids des ans et son remplacement, prévu pour être l’Alfa 33, n’est pas encore prêt. Il faut donc trouver une « autre solution »...

Sous la direction d’Ettore Massacesi (président d’Alfa à l’époque), Alfa Romeo signe alors un contrat de coproduction avec Takaschi Ishihara, le directeur de Nissan, à Tokyo le 9 octobre 1980. Cet accord entre Alfa Romeo et Nissan prévoit la construction d’une nouvelle usine à Pratola Serra, dans la région d’Avellino, où y seront assemblée des caisses de Nissan Cherry (Pulsar) avec des moteurs et des intérieurs d’Alfa Romeo. La construction de cette usine est effectuée en un temps record grâce au soutient financier de la « Cassa del Mezzogiorno » (La Caisse du midi). En effet, comme déjà dit précédemment, les finances d’Alfa étaient au plus bas, et la société était toujours gérée par le groupe d’Etat I.R.I., qui prenait « soins » des entreprises italiennes en difficulté.

Cette coentreprise entre Alfa et Nissan devait donc permettre d’une part, à Alfa Romeo de produire un modèle d’entrée de gamme à moindre coûts ainsi que de palier au vieillissement de l’Alfa Sud, et d’autre part, à Nissan de pénétrer le marché automobile italien, jusque là, resté très imperméable aux voitures japonaises.

Le « fruit » de cette collaboration italo-nippone, est l’Alfa Arna (« ARNA » étant l’abréviation de « Alfa Romeo Nissan Autoveicoli ») présentée pas moins de 3 ans plus tard, en septembre 1983 au salon de Francfort. La raison de ce retard ? Alfa du modifier la carrosserie de la Nissan pour pouvoir y intégrer les moteurs boxer de l’Alfa Sud, ce qui en plus de retard causé, provoque une hausse substantielle des coûts de production.

Image Image

Produite de 1983 à 1987, l’Arna sort tout d’abord en deux versions, la L en 3 portes et la SL en 5 portes, toutes deux motorisées par le moteur boxer 1.2L de 63 cv de l’Alfa Sud. En 1985 le moteur passe à 65cv et en 1986, uns version Ti « sport » vient compléter la gamme, toujours avec le Boxer, mais cette foi de 1.4L et de 86cv. Avec sa transmission manuelle à 5 vitesse, son poids de 850 kg, une vitesse allant de 162 à 207 km/h et des dimensions contenues (L : 4000mm X l : 1621mm X H 1340 mm), l’Arna possède sur le papier une série « d’atouts » non négligeable pour s’imposer sur le marché italien et dans le reste de l’Europe… Sa carrosserie est de plus traitée au « zincrometal » ce qui résout une partie importante des problèmes de rouille rencontrés sur l’Alfa Sud notamment.
C’était sans compter sur une série de défauts important pour une voiture frappée du Biscione.

Image Image Image

En effet, cette Nissan Cherry « déguisée » en Alfa Romeo ne rencontra jamais le succès, pire, elle fut même boudée par les Alfistes et le publique Européen en général. Elle ne fut pas non plus commercialisée dans toutes l’Europe, les accords passés avec Nissan prévoyant que la Cherry garderait sa place sur les marchés où elle se vendait honorablement.

Image

Le rejet était principalement du à la ligne de cette Alfa, très carrée, et surtout, déjà complètement obsolète à son lancement. De plus, vouloir vendre des cuore sportivo dans une caisse de Nissan, on le la fait pas aux connaisseurs.
Le manque d’image, sa laideur (somme toute relative), sa non-authenticité, ses récurant problèmes de fiabilité, ses solutions techniques dépassées et ses faibles performances, ont rapidement plongé l’Alfa Arna dans l’ombre.
L’échec commercial, aussi grave pour Alfa Romeo en termes de finance, que pour son image de marque, ainsi que l’arrivée quelques mois après son lancement de la véritable remplaçante de l’Alfa Sud, à savoir l’Alfa 33, poussa le groupe FIAT (récent acquéreur d’Alfa Romeo en 1986) à stopper net la production de l’Arna en 1987.
Aujourd’hui, cet Alfa/Nissan de grande série n’est plus qu’un mauvais souvenir dans le cœur des Alfistes, et probablement un des Alfa de grande série les plus rare, même en Italie, où bon nombre d’entre-elles ont été envoyée à la casse.

Voici les chiffres de production de l’Arna :
1.2 L 5.489
1.2 LS 15.913
1.3 TI 3.145
1.3 SL 1.438
1.5 TI 297
_________________
Total : 26.282 unités produites.

Image


Knapy... :sm (fold)


Haut
   
 
MessagePosté: 27 Mai 2011 6:30 
Hors ligne
Adhérent ICC
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Juin 2004 21:57
Messages: 2546
Localisation: BAGNEUX 92
Merci pour ce reportage :sm (63) :sm (63)

Comment ils pouvaient s'immaginer relancer Alfa evec un THON pareil, sutout dans les 80'.................c'est aujourd'hui seulement qu'on lui trouve quel'que chose, je lui trouve un super look aujourd'hui, surtout en 4 portes comme celle de la meuf à poil sur le capot.............................

_________________
JMARC ALFA 147 1.6Ts, ALFA SPIDER 1983, ALFA 33 1.5 Veloce et Volvo S60 II
O0o-v-o0O


Haut
   
 
MessagePosté: 27 Mai 2011 7:11 
Hors ligne
Adhérent ICC

Inscription: 22 Avr 2010 16:28
Messages: 1012
Localisation: cachan 94
tout a fait d'accord, je ne la connaissais pas mais j'adore la ligne et les galbes...........du joli modèle nippon sur le capot :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

_________________
Un homme plein de vices finira un jour ou l'autre sous écrous


Haut
   
 
MessagePosté: 27 Mai 2011 8:56 
Hors ligne
ICCiste Savant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2003 10:57
Messages: 10039
Localisation: Cergy (95)
Intéressant ce reportage sur cette vraie fausse Alfa.

Par contre, les 207 km/h annoncés me semblent un brin optimistes :mrgreen: , ou alors une rare version V6 GTA :lol: .

_________________
Lancia Montecarlo spider 1982 "la Fuego"
Lancia Fulvia 1600 HF Lusso 1971 "la Fufu"
Abarth SE025 Formula Italia 1972
Image
I embrace my desire to feel the rhythm to feel connected enough to step aside and weep like a widow to feel inspired to fathom the power to witness the beauty to bathe in the fountain to swing on the spiral to swing on a spiral...... swing on a spiral of our divinity and still be a human. '][' ([]) ([]) ][_


Haut
   
 
MessagePosté: 27 Mai 2011 9:03 
Hors ligne
Modérateur ICC
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mar 2004 11:53
Messages: 9461
Localisation: Lyon
SM bossait déjà chez Alfa en 83 :shock:


Haut
   
 
MessagePosté: 27 Mai 2011 13:19 
Hors ligne
Apprenti ICCiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Avr 2010 10:50
Messages: 119
benarvor a écrit:
Intéressant ce reportage sur cette vraie fausse Alfa.

Par contre, les 207 km/h annoncés me semblent un brin optimistes :mrgreen: , ou alors une rare version V6 GTA :lol: .


C'est possible, j'ai chopé des infos un peu partout ou j'en ai trouvé et j'ai essayé tant bien que mal de garder le vrai du faux... Maintenant, la voiture ne pèse que 850kg, moitié moins que les bagnoles du même segment aujourd'hui, donc je me dit que ce n'est pas impossible...


Haut
   
 
MessagePosté: 27 Mai 2011 13:59 
Hors ligne
ICCiste Savant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2003 10:57
Messages: 10039
Localisation: Cergy (95)
207 km/h avec 85 ch, je n'y crois pas.... sauf avec une aéro digne d'un proto du Mans.

_________________
Lancia Montecarlo spider 1982 "la Fuego"
Lancia Fulvia 1600 HF Lusso 1971 "la Fufu"
Abarth SE025 Formula Italia 1972
Image
I embrace my desire to feel the rhythm to feel connected enough to step aside and weep like a widow to feel inspired to fathom the power to witness the beauty to bathe in the fountain to swing on the spiral to swing on a spiral...... swing on a spiral of our divinity and still be a human. '][' ([]) ([]) ][_


Haut
   
 
MessagePosté: 27 Mai 2011 15:30 
Hors ligne
Accro ICCiste

Inscription: 03 Juil 2008 9:12
Messages: 1094
Localisation: de retour en région parisienne (avant, Haute Savoie)
Tres interessant ce reportage merci.

Comme quoi ca fera reflechir ceux qui pensent que Fiat et Marchionne sont responsables de tout ce qui ne va pas chez Alfa...

_________________
Alfa Stelvio First Edition 280ch
Lancia Thema Turbo 16v 1992

Ex : Alfa Giulietta QV, GT 3.2 V6, 159sw 2.4Q4, 159 2.2jts selespeed ,159sw 1.9 150ch, Crosswagon Q4 Selective, Alfa 75 2.0 TS de 1990, Lancia Dedra integrale 1991


Haut
   
 
MessagePosté: 27 Mai 2011 15:37 
Hors ligne
Apprenti ICCiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Avr 2010 10:50
Messages: 119
benarvor a écrit:
207 km/h avec 85 ch, je n'y crois pas.... sauf avec une aéro digne d'un proto du Mans.


Tu as très certainement raison, maintenant, je ne connais pas la vitesse max de la TI...


Haut
   
 
MessagePosté: 27 Mai 2011 16:43 
Hors ligne
Adhérent ICC
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Juil 2008 10:37
Messages: 2576
Localisation: 69
ah la fameuse ARNA... à gerber comme diraient certains...

_________________
Image Image
Alfa Romeo Spider IV 1990
Alfa Romeo 75 Turbo Potenziata Numerata 1992


Haut
   
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com